ADC

Ajouter un fichier d’emplacement pour créer une base de données de proximité statique

Une base de données de proximité statique est un fichier ASCII basé sur UNIX. Les entrées ajoutées à cette base de données à partir d’un fichier d’emplacements sont appelées entrées statiques. Un seul fichier d’emplacement peut être chargé sur une appliance Citrix ADC. L’ajout d’un nouveau fichier d’emplacement remplace le fichier existant. Le nombre d’entrées dans la base de données de proximité statique est limité par la mémoire configurée dans l’appliance Citrix ADC.

La base de données de proximité statique peut être créée dans le format par défaut ou dans un format dérivé de bases de données tierces configurées commercialement (telles que www.maxmind.com et www.ip2location.com).

L’appliance Citrix ADC inclut les deux fichiers de base de données de géolocalisation IP suivants. Ce sont des fichiers GeoLite2, publiés par MaxMind.

  • Citrix_Netscaler_InBuilt_GeoIP_DB_IPv4
  • Citrix_Netscaler_InBuilt_GeoIP_DB_IPv6

Ces fichiers de base de données sont disponibles dans un format pris en charge par l’appliance Citrix ADC dans le répertoire /var/netscaler/inbuilt_db.

Vous pouvez utiliser ces bases de données de géolocalisation IP comme fichier d’emplacement pour la méthode GSLB basée sur la proximité statique ou dans des stratégies basées sur l’emplacement.

Ces bases de données varient dans les détails qu’elles fournissent. Le format de fichier de base de données n’est pas strictement appliqué, sauf que le fichier par défaut possède des balises de format. Les fichiers de base de données sont des fichiers ASCII qui utilisent une virgule comme délimiteur de champ. Il existe des différences dans la structure des champs et la représentation des adresses IP dans les emplacements.

Le paramètre de format décrit la structure du fichier à l’appliance Citrix ADC. La spécification d’une valeur incorrecte pour l’option de format peut endommager les données internes.

Remarque

  • Après une mise à niveau, si le répertoire /var/netscaler/inbuilt_db/ contient le fichier de base de données (Citrix_Netscaler_InBuilt_GeoIP_DB.csv) des versions antérieures du logiciel Citrix ADC, le fichier est conservé.
  • L’emplacement par défaut du fichier de base de données est /var/netscaler/locdb, et lors d’une installation haute disponibilité (HA), une copie identique du fichier doit être présente au même emplacement sur les deux appliances Citrix ADC.
  • Si le fichier d’emplacements est stocké dans un emplacement autre que l’emplacement par défaut, spécifiez le chemin d’accès du fichier d’emplacements.
  • Pour les partitions d’administration, le chemin par défaut est : /var/partitions/<partitionName>/netscaler/locdb.
  • Certaines bases de données fournissent des noms de pays courts selon la norme ISO-3166 ainsi que des noms de pays longs. Le Citrix ADC utilise des noms courts lors du stockage et de la mise en correspondance des qualificatifs.
  • Pour créer une base de données de proximité statique, connectez-vous au shell UNIX de l’appliance Citrix ADC et utilisez un éditeur pour créer un fichier avec les détails de l’emplacement dans l’un des formats pris en charge par Citrix ADC.
  • L’appliance Citrix ADC est fournie avec la base de données GeoLite2 (IPv4 et IPv6), mais Citrix ne maintient ni ne met à jour la base de données GeoLite2 de MaxMind régulièrement. Si nécessaire, vous pouvez obtenir la base de données GeoLite2 sur www.maxmind.com et la convertir au format de base de données Citrix ADC. Pour plus d’informations, consultez Script pour convertir le format de base de données MaxMind GeoLite2 au format de base de données Citrix ADC.

Pour ajouter un fichier d’emplacement statique à l’aide de la CLI

À l’invite de commandes, tapez :

add locationFile <locationFile> [-format <format>]
-  show locationFile
<!--NeedCopy-->

Exemple :

add locationFile /var/netscaler/locdb/nsgeo1.0 -format netscaler
Done

show locationFile
Location File: /var/netscaler/locdb/nsgeo1.0
Format: netscaler
 Done
>
<!--NeedCopy-->

Exemple :

add locationFile /var/netscaler/inbuilt_db/Citrix_Netscaler_InBuilt_GeoIP_DB_IPv4 -format netscaler

add locationFile6 /var/netscaler/inbuilt_db/Citrix_Netscaler_InBuilt_GeoIP_DB_IPv6 -format netscaler
<!--NeedCopy-->

Pour ajouter un fichier d’emplacements statiques à l’aide de l’interface graphique :

  1. Accédez à AppExpert > Emplacement, puis cliquez sur l’onglet Base de données statique .
  2. Cliquez sur Ajouter pour ajouter un fichier d’emplacements statiques.

Vous pouvez afficher une base de données de fichiers d’emplacements importée en utilisant la boîte de dialogue Afficher la base de données de l’utilitaire de configuration. Il n’y a pas d’équivalent CLI.

Pour afficher un fichier d’emplacements statiques à l’aide de l’interface graphique :

  1. Accédez à AppExpert > Emplacement, puis cliquez sur l’onglet Base de données statique .
  2. Sélectionnez un fichier d’emplacement statique, puis dans la liste Action, cliquez sur Afficher la base de données.

Pour convertir un fichier d’emplacement au format Citrix ADC :

Par défaut, lorsque vous ajoutez un fichier d’emplacement, il est enregistré au format Citrix ADC. Vous pouvez convertir un fichier de localisation d’autres formats au format Citrix ADC.

Remarque : L’option nsmap n’est accessible que depuis l’interface de ligne de commande. La conversion n’est possible qu’au format Citrix ADC.

Pour convertir le format de base de données statique, tapez la commande suivante à l’invite de l’interface de ligne de commande :

nsmap -f <inputFileFormat> -o <outputFileName> <inputFileName>
<!--NeedCopy-->

Exemple :

 nsmap -f ip-country-region-city -o nsfile.ns ip-country-region-city.csv
<!--NeedCopy-->

Script pour convertir le format de base de données MaxMind GeoLite2 au format de base de données Citrix ADC

La base de données MaxMind GeoIP ne peut pas être utilisée directement dans Citrix ADC. La base de données MaxMind GeoIP doit être convertie au format Citrix ADC, puis chargée pour la détection de l’emplacement IP dans la méthode de proximité statique GSLB et d’autres fonctionnalités telles que les stratégies. Vous pouvez utiliser un script pour convertir le format de base de données GeoLite2 au format de base de données Citrix ADC. Ce script peut être utilisé pour convertir des fichiers IPv4 et IPv6. Le script est disponible à l’emplacement suivant : https://github.com/citrix/MaxMind-GeoIP-Database-Conversion-Citrix-ADC-Format

Étapes pour convertir la base de données GeoIP2 au format Citrix ADC

  1. Téléchargez la base de données GeoLite2 City ou GeoLite2 Country au format .csv à partir de https://dev.maxmind.com/geoip/geoip2/geolite2/.

  2. Copiez le fichier dans un répertoire Citrix ADC (disons /var). Décompressez le fichier à l’aide de la commande shell suivante, qui créerait un répertoire portant le même nom.

    tar -xf <filename>

  3. Téléchargez le script Convert_GeoIPDB_to_Netscaler_format.pl depuis https://github.com/citrix/MaxMind-GeoIP-Database-Conversion-Citrix-ADC-Format et copiez-le dans le répertoire créé à l’étape #2.

  4. Pour vérifier les options acceptables pour l’exécution du script, exécutez la commande suivante :

    perl Convert_GeoIPDB_To_Netscaler_Format.pl –help

    Les différentes options disponibles sont les suivantes :

    • <filename> Fichier de sortie IPv4. Nom du fichier de sortie par défaut : Netscaler_Maxmind_GeoIP_DB_IPv4.csv

    • -p <filename> Fichier de sortie IPv6. Nom du fichier de sortie par défaut : Netscaler_Maxmind_GeoIP_DB_IPv6.csv

    • -logfile <filename> Fichier contenant la liste des événements/messages

    • -debug Affiche tous les messages sur STDOUT

  5. Exécutez la commande suivante pour convertir le format de base de données GeoLite2 au format de base de données Citrix ADC.

    perl Convert_GeoIPDB_To_Netscaler_Format.pl

    Remarque : L’opération peut prendre jusqu’à 5 minutes.

    Les noms de fichiers par défaut utilisés dans le script sont ceux de la base de données basée sur MaxMind GeoLite2 City. Si vous avez téléchargé la base de données GeoLite2 Country, vous devez fournir les noms des fichiers d’entrée en conséquence, tels qu’ils figurent dans la liste.

    • -b <filename> nom du fichier de blocs IPv4 à convertir. Nom de fichier par défaut : GeoLite2-City-Blocks-IPv4.csv
    • -i <filename> nom du fichier de blocs IPv6 à convertir. Nom de fichier par défaut : GeoLite2-City-Blocks-IPv6.csv
    • -l <filename> nom du fichier d’emplacement à convertir. Nom de fichier par défaut : GeoLite2-City-Locations-en.csv

    Exemple :

    perl Convert_GeoIPDB_To_Netscaler_Format.pl -b GeoLite2-Country-Blocks-IPv4.csv -i GeoLite2-Country-Blocks-IPv6.csv -l  GeoLite2-Country-Locations-en.csv
    <!--NeedCopy-->
    

    Voici les fichiers de sortie générés après l’exécution du script.

    • Netscaler_Maxmind_GeoIP_DB_IPv4.csv
    • Netscaler_Maxmind_GeoIP_DB_IPv6.csv
  6. Une fois la conversion de la base de données au format Citrix ADC terminée, utilisez la commande suivante pour commencer à l’utiliser.

    add locationFile <locationFile>

Ajouter un fichier de base de données statique tiers sur une appliance Citrix ADC

Effectuez les étapes suivantes pour ajouter un fichier de base de données statique tiers sur une appliance Citrix ADC.

  1. Procurez-vous le fichier de base de données d’emplacements auprès d’un fournisseur tiers, tel que www.maxmind.com.

    Remarque :

    si vous téléchargez le fichier de base de données d’emplacements depuis www.maxmind.com, vous pouvez utiliser le script facilement disponible pour le convertir au format de base de données Citrix ADC. Pour plus d’informations sur l’utilisation du script, consultez la section Script pour convertir le format de base de données MaxMind GeoLite2 au format de base de données Citrix ADC.

    Pour les bases de données de localisation téléchargées auprès d’autres fournisseurs tiers, vous devez les convertir au format de base de données Citrix ADC avant de les ajouter à une appliance Citrix ADC.

  2. Exécutez la commande suivante pour ajouter un fichier d’emplacements statiques :

    add location file <locationfile Name>
    <!--NeedCopy-->
    

    Remarque :

    • Si le fichier de base de données d’emplacements n’est pas placé dans l’emplacement par défaut /var/netscaler/locdb, le fichier <locationfile Name> doit contenir l’emplacement du fichier ainsi que le nom du fichier.
    • Avant d’exécuter la commande add location file <locationfile Name> :
      • Make sure that the location database file is present in one of the directories of the Citrix ADC appliance.
      • Run the sync HA files command on the high availability setup and the sync cluster files command in a cluster setup. These commands ensure that the location database file is copied to the secondary appliance of the high availability pair and peer nodes of the cluster.
  3. Exécutez la commande suivante pour vous assurer que la base de données d’emplacements est chargée :

    show location parameter
    <!--NeedCopy-->
    

    Cette commande affiche les paramètres, tels que le nombre d’entrées statiques. Un maximum de 3 M-1 (3 millions moins un) entrées peuvent être chargées. Lorsque le chargement de la base de données est en cours, la commande s’affiche Loading: In progress. Une fois le chargement terminé, la commande s’affiche Loading: Idle. Si la base de données n’est pas chargée correctement, cette commande affiche également un message d’erreur.

  4. Exécutez la commande suivante pour afficher l’emplacement du site GSLB :

    show gslb service
    <!--NeedCopy-->
    

    Remarque

    • Si la base de données est chargée correctement, l’emplacement des sites GSLB est automatiquement renseigné dans la base de données.
    • Vous ne pouvez spécifier qu’un seul fichier d’emplacement dans la configuration de l’appliance.
    • Si aucune correspondance n’est trouvée pour une adresse IP entrante, la demande est traitée à l’aide de la méthode Round Robin.
  5. Exécutez la commande suivante pour configurer la méthode GSLB sur l’appliance :

    set gslb vserver GSLBVserverName -lbMethod MethodType
    <!--NeedCopy-->
    
Ajouter un fichier d’emplacement pour créer une base de données de proximité statique